entete8.jpg

Rechercher sur le site

Qualité de l'air

logoQA

En savoir plus sur l'air de ma commune

Inscription à l'Infolettre

Portail Famille

Portail famille pour site internet

En route vers la transition énergétique

En 2015, la commune d'ARGONAY a procédé à l'achat de deux véhicules électriques pour ses services municipaux et a fait procéder à l'installation d'une borne de recharge sur le parking bas de la Mairie près des containers de tri sélectif.

D’autres bornes sont en projet sur le parking public de l’éco-quartier des Rigoles ainsi que sur le parking créé aux Contamines face à l’usine Dassault.

Bornes de recharge pour véhicules électriques

La Commune s’est équipée d’une borne de recharge pour véhicules électriques installée sur le parking de la mairie.

Afin de permettre au public d’utiliser cette borne qui dispose de deux points de charge, une convention de mandat «KiWhi Pass» a été signée avec la société KiWhi Pass Solutions afin que cette dernière collecte en son nom et pour son compte les montants du service de charge.
Parallèlement, une régie de recette a été créée afin de permettre l’encaissement des produits.

Les points de charge sont accessibles aux usagers détenteurs de la Carte Kiwi Pass 24h/24h, délivrée par le prestataire.
Ils sont également accessibles aux personnes non détenteurs de la carte précitée durant les heures d’ouverture de la mairie moyennant le paiement d’un tarif forfaitaire fixé à 3€50.

Ouverture du site internet et mobile système Mobicime

Grace à la collaboration de nombreux acteurs, le Département de la Haute-Savoie a le plaisir de vous annoncer l'ouverture du site internet et mobile, système "MOBICIME", d'information multimodale sur les transports de voyageurs de la Haute-Savoie.

Pour préparer un trajet en transport en commun au départ et/ou à destination de la Haute-Savoie, le site www.mobicime.cg74.fr contient toute les informations utiles pour voyager sereinement, de manière économique et écologique. Simple d'utilisation, ce dispositif propose de nombreuses fonctionnalités :

  • la publication des horaires de l'ensemble des réseaux de transport partenaires existant sur le territoire
  • la mise à disposition d'un calculateur d'itinéraires offrant des réponses personnalisées
  • la visulalisation de cartes et de plans pour appuyer les recherches
  • l'affichage des perturbations et des actualités
  • la possibilité de créer un compte pour définir, grâce aux options, ses préférences et ses favoris.

 

Influenza aviaire : passage en risque élevé dans toute la France

Au cours des dernières semaines, plusieurs foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) dus à une souche H5N8 ont été confirmés en Europe dans des élevages de volailles et sur des oiseaux de la faune sauvage, et sur plusieurs élevages désormais dans les départements du sud-ouest de la France. Un goéland trouvé mort sur la commune d'Evian a également été confirmé positif H5N8.

Aucun cas humain mettant en cause ce sérotype n’a été décrit, mais sa contagiosité chez les oiseaux impose des mesures strictes de prévention.

Suite à la survenue récente de ces cas, le ministère en charge de l’agriculture a pris la décision d’élever, par arrêté du 5 décembre 2016 publié le 6 décembre, le niveau de risque pour l’influenza aviaire en France métropolitaine  et de le qualifier désormais "d’élevé "sur l’ensemble du territoire de la France métropolitaine.

Les mesures à mettre en place sont les suivantes sur toutes les communes du département :

Outre les mesures classiques de bio-sécurité reprises par l’AM du 8 février 2016, les mesures de prévention devant être appliquées dans cette zone au niveau « élevé » sont les suivantes  dans tous les élevages commerciaux ou non commerciaux (basse-cours) du département :

•             mise en place de mesures renforcées de protection des élevages commerciaux et des basse-cours : confinement des oiseaux ou protection par des filets. Si impossibilité uniquement pour les élevages commerciaux, une visite vétérinaire intitulée « visite vétérinaire d’inspection sanitaire des volailles et d’évaluation des mesures de biosécurité » doit être réalisée ; l'éleveur doit dans ce cas contacter la DDPP ;

•             interdiction de rassemblements d’oiseaux dans ces zones et de tout oiseau provenant de ces zones (des dérogations peuvent être accordées selon les espèces, conformément à l’article 7 de l’arrêté ministériel du 16 mars 2016);

•             surveillance quotidienne des oiseaux pour déceler l’apparition de symptômes de maladie et déclaration sans délai par le détenteur au vétérinaire sanitaire tout comportement anormal et inexpliqué des oiseaux ou tout signe de maladie grave ;

•             surveillance des oiseaux sauvages dans certaines conditions ;

•             interdiction de l’usage et du transport des appelants pour la chasse au gibier d’eau.

Télécharger les mesures à suivre pour les basses cours

Télécharger le formulaire de recensement

Au cours des dernières semaines, plusieurs foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) dus à une souche H5N8 ont été confirmés en Europe dans des élevages de volailles et sur des oiseaux de la faune sauvage, et sur plusieurs élevages désormais dans les départements du sud ouest de la France. Un goéland trouvé mort sur la commune d'Evian a également été confirmé positif H5N8.

Aucun cas humain mettant en cause ce sérotype n’a été décrit, mais sa contagiosité chez les oiseaux impose des mesures strictes de prévention.

Suite à la survenue récente de ces cas, le ministère en charge de l’agriculture a pris la décision d’élever, par arrêté du 5 décembre 2016 publié le 6 décembre, le niveau de risque pour l’influenza aviaire en France métropolitaine  et de le qualifier désormais "d’élevé "sur l’ensemble du territoire de la France métropolitaine.

Les mesures à mettre en place sont les suivantes sur toutes les communes du département :

Outre les mesures classiques de bio-sécurité reprises par l’AM du 
8 février 2016, les mesures de prévention devant être appliquées dans cette zone au niveau « élevé » sont les suivantes  dans tous les élevages commerciaux ou non commerciaux (basse-cours) du département :

  • mise en place de mesures renforcées de protection des élevages commerciaux et des basse-cours : confinement des oiseaux ou protection par des filets. Si impossibilité uniquement pour les élevages commerciaux, une visite vétérinaire intitulée « visite vétérinaire d’inspection sanitaire des volailles et d’évaluation des mesures de biosécurité » doit être réalisée ; l'éleveur doit dans ce cas contacter la DDPP ;
  • interdiction de rassemblements d’oiseaux dans ces zones et de tout oiseau provenant de ces zones (des dérogations peuvent être accordées selon les espèces, conformément à l’article 7 de l’arrêté ministériel du 16 mars 2016);
  • surveillance quotidienne des oiseaux pour déceler l’apparition de symptômes de maladie et déclaration sans délai par le détenteur au vétérinaire sanitaire tout comportement anormal et inexpliqué des oiseaux ou tout signe de maladie grave ;
  • surveillance des oiseaux sauvages dans certaines conditions ;
  • interdiction de l’usage et du transport des appelants pour la chasse au gibier d’eau.

   

Logo departement de Haute Savoie Logo region Auvergne Rhone Alpes ter Logo Grand Annecy Agglomeration

Copyright Mairie d'Argonay© 2016 | Tous droits réservés | Mentions Légales