entete5.jpg

Rechercher sur le site

Qualité de l'air

logoQA

En savoir plus sur l'air de ma commune

Inscription à l'Infolettre

Portail Famille

Portail famille pour site internet

Histoire de la commune d'Argonay

D'abord propriété des seigneurs de Monthoux, la commune d’Argonay passe aux Comtes, puis aux Ducs de Savoie. Nonobstant quelques intrusions françaises, elle connait une existence paisible jusqu'à nos jours.

Notre paroisse est très ancienne, le XIe siècle est certainement celui de sa fondation. Avec son administration, elle forme la cellule élémentaire de la vie sociale. C'est une circonscription officielle et civile, administrée par un curé, qui possède l'église, le presbytère, le cimetière, assurés par la dîme et les dons.

En 1539, l'ordonnance de Villers-Cotterêts de François 1er stipule la tenue régulière en français des registres des naissances et des décès par les curés.
L'église est, par les célébrations, les fêtes, les chants, l'élocution du prêtre, mais aussi par son architecture, ses statues, ses fresques, le seul lieu où les paroissiens peuvent acquérir des connaissances.
A la Révolution, cette circonscription s'est dissociée de la paroisse, pour donner naissance à la commune.

La famille De Monthoux est aussi très ancienne; l'acte passé en 1239 entre Guillaume, chef de la branche De Monthouz du Barioz d'Argonnex et de son frère Thomas le prouve. Mais, d'après la plaque de bronze noir scellée dans la chapelle Saints
Pierre et Paul à Argonnex (sur laquelle est gravée une curieuse et pompeuse apologie des seigneurs De Monthoux), l'illustre famille a une origine antique si on admet qu'elle descend d'un thébain, venu dans le Valais avec l'héroïque légion romaine martyrisée en 286 après J.C. à Agaune.
Depuis des siècles, Argonnex n'a pas beaucoup changé : ses hameaux des Granges, de Gruyère, des Jouvenons, des Convers, bien disposés dans la commune, sont peuplés d'agriculteurs. En 1960, trente-cinq exploitations agricoles portaient encore leur lait à la fruitière de la Chauffaz. En 2002, il ne restait qu'un seul agriculteur résidant sur la commune.

L'église, le presbytère, les écoles chemin des Pressouds et route de Saint Christophe, le "Château Branlant" et les fermes constituent un chef-lieu harmonieux.
Actuellement, les arbres fruitiers ont disparu et sont remplacés par un lycée, des immeubles, une zone industrielle et un parc à voitures.

Le changement commence, à partir de 1963, lorsque la commune accueille la nouvelle usine de Dassault Aviation (plus de 500 salariés). D'autres entreprises suivent avec Wirth et Gruffat (machines-outils, 82 salariés), la Société nouvelle de Roulements,  Figel (agro-alimentaire, 150 salariés) et Maped (ciseaux, fournitures scolaires et de bureau, 180 salariés), mais aussi de nombreuses entreprises artisanales. En 2002, il y a autant d'emplois que d'habitants.
Le petit village commence à profiter d'une importante prospérité et accueille des centaines de nouveaux habitants.

Autrefois orthographié ARGONNEX le nom de la commune pour se conformer à la prononciation en vigueur dans la région a été modifié. Le Conseil Municipal a délibéré le 6 avril 1970 pour la transformation du nom « ARGONNEX » en « ARGONAY », décision entérinée par le Premier Ministre  Jacques CHABAN-DELMAS (décret du 10 mars 1971).

En 2001, Argonay fait partie des communes qui composent la Communauté d'Agglomération d'Annecy (C2A) dès sa création. Pour en savoir plus voir le site : www.agglo-annecy.fr

   

Logo departement de Haute Savoie Logo region Auvergne Rhone Alpes ter Logo Grand Annecy Agglomeration

Copyright Mairie d'Argonay© 2016 | Tous droits réservés | Mentions Légales